OSFC-LIVE
Vous devez vous connecter pour surfer sur le forum.

Si vous êtes invité n'hésitez plus à vous inscrire en quelques secondes !

EQUIPE DE FRANCE

Page 6 sur 9 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Aller en bas

Re: EQUIPE DE FRANCE

Message par Invité le Lun 16 Nov 2009 - 9:08


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: EQUIPE DE FRANCE

Message par flo49 le Lun 16 Nov 2009 - 13:56

Abidal et Toulalan seront absents lors du barrage retour.
avatar
flo49
OSFC-LIVE Ligue 2
OSFC-LIVE Ligue 2

Nombre de messages : 1012
Age : 23
Date d'inscription : 10/05/2009

http://www.olweb.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: EQUIPE DE FRANCE

Message par Invité le Lun 16 Nov 2009 - 14:45

Barrages Coupe du Monde FIFA 2010

Abou Diaby forfait


Comme Eric Abidal et Jérémy Toulalan hier soir, Abou Diaby (photo) a déclaré forfait pour le match retour mercredi au Stade de France (21h00) face à la République d'Irlande. Blessé, le milieu de terrain d'Arsenal a donc quitté le stage de l'Equipe de France à Clairefontaine.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: EQUIPE DE FRANCE

Message par cris le Lun 16 Nov 2009 - 19:30

sympa le diaporama
avatar
cris
OSFC-LIVE National
OSFC-LIVE National

Nombre de messages : 545
Age : 21
Date d'inscription : 22/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: EQUIPE DE FRANCE

Message par Invité le Mer 18 Nov 2009 - 18:20

Domenech tient sa revanche

Alors que les critiques n'ont jamais cessé, Raymond Domenech n'est qu'à 90 minutes de qualifier la France pour la Coupe du monde 2010 en Afrique du Sud. Même s'il ne l'avoue pas, le sélectionneur doit savourer sa revanche.

Raymond Domenech est en passe de réussir son pari (Reuters).

"Rendez-vous le 11 juillet." Voilà, en substance, le message que devrait délivrer ce mercredi soir, peu après 23 heures, Raymond Domenech dans les entrailles du Stade de France si d'aventure l'équipe de France ne perdait pas face à la République d'Irlande. Les Bleus seraient alors qualifiés pour la Coupe du monde 2010. Et les supporteurs français plongés dans un flash-back de quatre ans quand, à l'issue d'une campagne éliminatoire presque aussi douloureuse que celle menant en Afrique du Sud et marquée par le retour des grands anciens (Zidane et Thuram), le sélectionneur national avait donné rendez-vous à la France du football un 9 juillet 2006.

Exact au "rencard", mais ressorti avec ses hommes du stade de Berlin la tête basse, Raymond Domenech a depuis traversé les épreuves comme un skipper pris dans une série de dépressions: solidement accroché à la barre, mais fortement marqué par les épreuves. De l'échec de l'Euro 2008 à sa demande en mariage malheureuse sitôt les Bleus éliminés, en passant par deux ans de tâtonnement et une communication toujours aussi désastreuse, le sélectionneur a vu sa cote de popularité chuter au plus bas pour devenir la première, pour ne pas dire l'unique, cible des critiques et des sifflets. Et s'il est toujours sur le banc des Bleus ce mercredi pour tenter de qualifier l'équipe de France pour une troisième compétition internationale de suite, un record pour un sélectionneur tricolore, il le doit au courage (ou à l'aveuglement, c'est selon) de la Fédération française de football (FFF).

Le record d'Hidalgo battu ?

Les Bleus en barrage et lui-même en sursis, Domenech a résisté à une première bataille à Croke Park. Mais avant de retrouver l'Eire mercredi, a-t-il seulement pensé que son 72e match dans la peau de sélectionneur de l'équipe de France pourrait être son dernier ? Le sourire en coin, le menton fier, l'intéressé a écarté cette question mardi à Clairefontaine. L'odeur du sang n'a peut-être pas complètement disparu mais elle n'irrite pas plus que cela Domenech, concentré sur son objectif. "Il faut préparer les joueurs pour qu'ils attaquent le match, pas l'avant, pas l'après et pour moi c'est pareil. Si on ne m'en parlait pas, je n'y songerais même pas", a-t-il assuré. "L'échec n'est pas inscrit, il viendra peut-être un jour, mais il n'est pas là."

Mieux, Domenech pourrait bientôt entrer dans l'histoire de l'équipe de France, même par la petite porte, en cas de qualification des Bleus pour la Coupe du monde 2010. Une perspective, qui lui offrirait plus que les 75 matches dirigés par Michel Hidalgo sur le banc de l'équipe de France entre 1976 et 1984. Douce revanche pour l'un des hommes les plus détestés de l'Hexagone, qui avouait lundi, lors de sa chronique vidéo hebdomadaire sur le site de la FFF, son désir d'en finir avec ces éliminatoires, comme s'il était temps pour les Bleus, mais surtout pour lui, de tourner la page et de repartir sur des bases plus saines: "J'espère qu'ils (les joueurs) sont comme moi, comme avant le match aller, impatients. Impatients de faire ce match, impatients de montrer qu'ils sont au-dessus, impatients de se qualifier. Je crois qu'on est tous dans cet état d'esprit, faire ce qu'il faut, mais que ça arrive vite parce que là, franchement, c'est long."

Il ne lui reste plus que quelques heures à patienter. Le temps peut-être de se remémorer le chemin parcouru depuis son intronisation sur le banc des Bleus en 2004. Plus de cinq ans aujourd'hui d'une histoire conflictuelle avec l'équipe de France et ses supporteurs. Et une cicatrice qu'il n'évoquera jamais, même si elle est peut-être plus douloureuse encore que la finale de la Coupe du monde 2006 perdue ou l'échec de l'Euro 2008. "On a tous envie d'aller en Afrique du Sud: le public, les gens qui aiment le foot, les joueurs, nous, le staff. Donc, poussons ensemble", rappelait-il lundi. Comme si cette qualification pour le Mondial 2010, qui tend les bras à la France, était pour lui l'occasion de siffler la fin du combat. Si possible sans sifflets...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: EQUIPE DE FRANCE

Message par Invité le Mer 18 Nov 2009 - 18:21

Henry: "Encore une bataille à livrer"

Alors que beaucoup pensent que la France est bien parti pour se qualifier pour la Coupe du Monde 2010, Thierry Henry s'est montré toujours aussi méfiant mardi en conférence de presse. Le capitaine des Bleus a martelé que l'Irlande restait menaçante.

Thierry Henry ne s'estime pas encore en Afrique du Sud (Reuters).

Thierry, y a-t-il une forme de soulagement de savoir que, mercredi soir, quelle que soit l'issue, les éliminatoires seront terminés ?
Non, pas du soulagement. Si on pense ça, il pourrait y avoir une forme de relâchement chez nous. Par contre, il y a beaucoup d'excitation.

La tranquillité de Clairefontaine a-t-elle fait du bien au groupe après l'euphorie de la victoire en Irlande ?
Tranquillité ? Moi, je ne vois pas ça comme ça... On a tous dit après le match aller qu'il restait encore une rencontre à jouer. Ça fait deux ans qu'on souffre, qu'on se bat pour essayer de se qualifier. Il reste peu à faire pour arriver à ça... On a gagné là-bas-oui, mais il nous reste encore une bataille à livrer et ce ne sera pas évident.

"Le plus dur est à faire"

Comment gère-t-on une victoire acquise à l'aller à l'extérieur ?
Je ne sais pas si ça va vous surprendre mais, en général, quand on va sur le terrain, on essaye de gagner. En l'Irlande, on l'a fait, ce sera pareil mercredi soir. Le plus dur est à faire car c'est toujours plus difficile de terminer le travail déjà accompli. Il ne faut pas rater la dernière marche.

Cette victoire en Irlande a-t-elle apporté plus de sérénité au groupe ?
Depuis la Roumanie, déjà, je vous répète que cette équipe est en train de grandir. Pour le moment, on n'est pas encore totalement serein. On le sera quand on aura notre qualification pour la Coupe du monde en poche. Vous allez dire que je me répète, mais c'est la vérité...

Vous êtes-vous sentis supérieurs à l'Irlande sur le plan physique à l'aller ?
On a beaucoup parlé de cette première période à Croke Park, où il a fallu répondre physiquement, et nous l'avons fait. Maintenant, supérieurs, je ne pense pas qu'on puisse dire ça... En seconde période, on a surtout plus posé le ballon et c'est comme ça qu'on les a fatigués. Mais, encore une fois, je le répète, cette équipe irlandaise est très, très forte.

Comment avez-vous occupé votre temps depuis le match de samedi soir ?
Pour tout vous dire, on a surtout insisté sur la récupération. A l'aller, il y a eu beaucoup d'engagement et nous avons dû fournir beaucoup d'efforts. A compter de mardi, on a commencé à se reconcentrer sur le prochain match et travailler à l'entraînement.

"On a franchi l'enfer vert"

Mercredi soir, vous attendez-vous à un match particulièrement provocateur et musclé de la part des Irlandais après leurs différentes sorties médiatiques ?
Je ne m'attends à rien. Je m'attends à une équipe qui jouera comme elle joue assez souvent, avec ses capacités et en imposant systématiquement un gros défi physique. On a franchi l'enfer vert que nous avait promis l'Eire, à nous de rendre ce match retour difficile aux Irlandais, et à toutes les équipes qui peuvent venir au Stade de France. Je ne sais pas s'il y aura beaucoup d'Irlandais, mais j'espère que le stade sera bien bleu mercredi soir.

Sentez-vous un élan des supporters derrière les Bleus ?
Oui, bien sûr. J'ai vu et entendu pas mal de choses qui prouvent à quel point les gens sont derrière nous. Je suis content de voir ça et de le ressentir. On critique souvent les supporters mais à nous de faire ce qu'il y a faire sur le terrain. Quand on emballe le match, qu'on se donne, on emmène le public avec nous...

Qu'avez-vous pensé de l'intox déclenchée par la presse anglaise (sic) sur une fausse prise de bec entre Raymond Domenech et vous ?
Le problème c'est que cette affaire a été reprise par une certaine presse en France... Ils ont aussi sorti l'info, puis l'ont vérifiée et l'ont démentie. C'est quand même très dommage. Sur l'affaire en elle-même, vous savez, j'ai joué huit ans en Angleterre donc je sais exactement comment ça se passe. C'est de bonne guerre...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: EQUIPE DE FRANCE

Message par ben arfa le Mer 18 Nov 2009 - 22:06

pas assez de volonté en 1 ére mi-temps qui coute un but
avatar
ben arfa
OSFC-LIVE Argent
OSFC-LIVE Argent

Nombre de messages : 130
Age : 89
Date d'inscription : 22/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: EQUIPE DE FRANCE

Message par Invité le Jeu 19 Nov 2009 - 7:43



jeudi 19 novembre 2009
01h15




Barrages Coupe du Monde FIFA 2010

Les réactions d'après-match


L'Equipe de France disputait mercredi soir au Stade de France son match retour des barrages pour la Coupe du FIFA 2010 face à la République d'Irlande. Menés au score à la pause à la suite d'une réalisation de Robbie Keane (33ème), les Tricolores ont trouvé les ressources pour égaliser par l'intermédiaire de William Gallas lors de la première période de la prolongation (102ème). Avec ce résultat nul (1-1), les Bleus ont composté leur billet pour l'Afrique du Sud. Retrouvez les réactions d' André-Pierre Gignac, Sébastien Squillaci, Thierry Henry et Hugo Lloris (photo).

André-Pierre Gignac (attaquant)
"Même si ça a été laborieux, je suis heureux. On y va ! On a quand même fait beaucoup d'erreurs techniques et les Irlandais ont eu pas mal d'occasions. Même si on avait fait un pas en Irlande, on a pris ce but et ensuite on a perdu bêtement le ballon. J'ai eu peur sur les duels de Doyle et Keane face à Lloris. De notre côté, on a eu les chocottes et moi je n'ai pas joué à mon niveau".

Sébastien Squillaci (défenseur)
"C'était un match très difficile, on a été en prolongation et au bout de nous-mêmes. On n'est pas satisfaits de nous-mêmes mais il vaut mieux être à notre place qu'à celle des Irlandais ce soir. On n'a pas répondu présent physiquement dans les duels. On savait que c'était le commencement : gagner les duels et poser le jeu. On a essayé de le faire de temps en temps mais on n'a pas réussi à faire des enchaînements. (sur le but de Gallas) Je suis au duel avec deux Irlandais, je saute, le ballon me passe par dessus la tête et "Titi" contrôle. Je ne vois pas comment. C'est un petit coup de pouce du destin. On dit que ça s'équilibre toujours sur une saison, et ce soir c'est satisfaisant. Ce n'est jamais facile de rentrer dans un match, en plus avec cette intensité. On a essayé de communiquer mais ce n'était pas facile, surtout avec cette intensité de la part des Irlandais".
Thierry Henry (capitaine et attaquant)
"Ca a été dur. A l'aller, j'avais dit que ce ne serait pas facile. Je me suis tué à rabacher que cette équipe d'Irlande était une bonne équipe. C'est peut-être difficile à accepter mais elle a terriblement bien joué. Bon, c'est clair on n'a pas fait un grand match, mais on s'en est sorti. Le plus important, c'était la qualification. On a répondu physiquement dans les duels et on s'est qualifié dans la douleur. C'était difficile de les presser, ils renvoyaient de grands ballons vers l'avant depuis leur gardien. Et Doyle a été extraordinaire dans ses déviations et ses protections de balle. Passé l'heure de jeu, c'est devenu un match d'hommes. Les Irlandais auraient pu doubler la mise à deux ou trois reprises. Cette équipe n'a pas démérité et si elle était passée, cela n'aurait pas été volé non plus. Contre Marseille, Lloris s'était fait tirer dessus deux fois mais ce soir, il a montré qu'il était un grand gardien. Notre joie est mesurée car on a su le faire chez eux mais on n'a pas su le faire chez nous. Depuis le début des qualifications, on a eu pas mal de matches comme celui-ci. J'espère qu'on pourra en tirer les leçons".
Hugo Lloris (gardien)
"Ce soir tout le monde a répondu présent au moins sur le plan physique, ça n'a pas été évident de produire du jeu parce qu'on a été pressé, harcelé par ces Irlandais qui n'ont rien lâché jusqu'à la dernière seconde. Ils ont eu le mérite de marquer, et ça nous a vraiment perturbé. Mais au final ce qui compte c'est que l'équipe de France a su s'appuyer sur son esprit pour acquérir le résultat nécessaire. On dit parfois que les grandes équipes naissent à travers la difficulté, maintenant le plus dur commence, il faudra être présent. Ca fait partie du jeu, j'ai eu la chance de pouvoir m'exprimer sur ces deux matches, rien n'est jamais acquis, surtout à ce poste, je vais continuer à travailler. C'est une immense fierté de représenter son pays. J'ai explosé à la fin, mais on sort vidé de ces deux matches".

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: EQUIPE DE FRANCE

Message par Invité le Jeu 19 Nov 2009 - 7:44



mercredi 18 novembre 2009
23h45
Ludovic Bruneau




Barrages Coupe du Monde FIFA 2010

La France en Afrique du Sud (1-1 a.p.) !


Après avoir battu l'Irlande à Dublin samedi (0-1), l'Equipe de France disputait à partir de 21h00 une rencontre décisive face aux homme de Giovanni Trappatoni pour le compte des barrages retour de la Coupe du Monde FIFA 2010. Menès au score, les Bleus se sont qualifiés pour la phase finale du Mondial grâce à une égalisation de William Gallas dans la prolongation.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: EQUIPE DE FRANCE

Message par Invité le Jeu 19 Nov 2009 - 7:45


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: EQUIPE DE FRANCE

Message par Invité le Jeu 19 Nov 2009 - 7:46


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: EQUIPE DE FRANCE

Message par flo49 le Jeu 19 Nov 2009 - 13:17

Franchement hier c'était la vraie équipe de France????????????
avatar
flo49
OSFC-LIVE Ligue 2
OSFC-LIVE Ligue 2

Nombre de messages : 1012
Age : 23
Date d'inscription : 10/05/2009

http://www.olweb.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: EQUIPE DE FRANCE

Message par Invité le Jeu 19 Nov 2009 - 17:36

à la une
LONDRES (AFP) - 19/11/09 16:18
L'Eire demande à la Fifa un nouveau match contre la France
La fédération irlandaise de football (FAI) a demandé jeudi à la Fifa de faire rejouer le match contre la France, regrettant une "décision grossièrement incorrecte de l'arbitre" sur la "main volontaire de Thierry Henry" suivie de l'élimination de l'Eire du Mondial-2010. Evénement Photographe : Lionel Bonaventure AFP :: Le milieu de terrain irlandais Liam Lawrence (G) et le goal Given interpellent l'arbitre Martin Hansson (C) après le but controversé de William Gallas, le 18 novembre 2009 au Stade de France



photo : Lionel Bonaventure , AFP


"Cette décision grossièrement incorrecte de l'arbitre a mis à mal l'intégrité du sport et nous demandons désormais à la Fifa, en tant qu'instance mondiale de notre sport, de faire en sorte que ce match soit rejoué", selon un communiqué de la fédération.
"La preuve absolue apportée par la vidéo sur la main volontaire de Thierry Henry, qui a conduit au but de la France dans le temps additionnel, a été vue par des millions de supporteurs dans le monde", argumente la FAI.
Au moment où ce communiqué était rendu public, la fédération était toutefois contredite par son sélectionneur, l'Italien Giovanni Trapattoni, selon lequel rejouer le match était "impossible".
La FAI invoque un précédent quand, selon elle, la Fifa avait annulé en 2005, le résultat d'une rencontre entre l'Ouzbékistan et Bahreïn "sur la base d'une erreur technique de l'arbitre du match".

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: EQUIPE DE FRANCE

Message par flo49 le Jeu 19 Nov 2009 - 19:11

Normalement, ils n'ont pas le droit de faire rejouer un match de ce niveau.
avatar
flo49
OSFC-LIVE Ligue 2
OSFC-LIVE Ligue 2

Nombre de messages : 1012
Age : 23
Date d'inscription : 10/05/2009

http://www.olweb.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: EQUIPE DE FRANCE

Message par Invité le Jeu 19 Nov 2009 - 19:27

Dommage, car je vais peut-étre vous semblez un peu taper de la t^ete, mais j'aimerais que se match se rejoue, déja car la préstation de l'équipe de France, ne pourrait pas étre pire et que sa serait l'occasion de valider son billet de la plus belle des manières, en gagnant avec au moins deux buts d'écarts. La la main de Thiérry HENRY va trainer dérrière l'équipe de France pendant des années et risue de jouer sur le moral des troupes.
Pour moi, rien ne vaut une qualification, sans tricherie.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: EQUIPE DE FRANCE

Message par flo49 le Jeu 19 Nov 2009 - 19:37

Depuis la fin du match d'hier ils se fait insulter de tricheur par tout le monde.
avatar
flo49
OSFC-LIVE Ligue 2
OSFC-LIVE Ligue 2

Nombre de messages : 1012
Age : 23
Date d'inscription : 10/05/2009

http://www.olweb.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: EQUIPE DE FRANCE

Message par ben arfa le Jeu 19 Nov 2009 - 20:50

c'est de la triche non
avatar
ben arfa
OSFC-LIVE Argent
OSFC-LIVE Argent

Nombre de messages : 130
Age : 89
Date d'inscription : 22/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: EQUIPE DE FRANCE

Message par ben arfa le Jeu 19 Nov 2009 - 20:55

il faut se méttre a la place des irlandais où pour une des équipe de saumur
avatar
ben arfa
OSFC-LIVE Argent
OSFC-LIVE Argent

Nombre de messages : 130
Age : 89
Date d'inscription : 22/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: EQUIPE DE FRANCE

Message par flo49 le Ven 20 Nov 2009 - 18:04

Oui c'est un tricheur, il salit l'image de l'équipe de France après tout ce qu'il a fait pour nous!!! Franchement c'est dommage. Sur la 1ère main c'est involontaire mais le petit coup juste après en plus il regarde la balle.
avatar
flo49
OSFC-LIVE Ligue 2
OSFC-LIVE Ligue 2

Nombre de messages : 1012
Age : 23
Date d'inscription : 10/05/2009

http://www.olweb.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: EQUIPE DE FRANCE

Message par ben arfa le Ven 20 Nov 2009 - 20:44

mais avant tout c'est une érreur des deux arbitre et eux ils sont pas prét d'arbitre des matchs de séléction
avatar
ben arfa
OSFC-LIVE Argent
OSFC-LIVE Argent

Nombre de messages : 130
Age : 89
Date d'inscription : 22/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: EQUIPE DE FRANCE

Message par flo49 le Sam 21 Nov 2009 - 9:15

Trapattoni a même demandé où ils avaient choisis cet arbitre!!!
avatar
flo49
OSFC-LIVE Ligue 2
OSFC-LIVE Ligue 2

Nombre de messages : 1012
Age : 23
Date d'inscription : 10/05/2009

http://www.olweb.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: EQUIPE DE FRANCE

Message par Invité le Lun 23 Nov 2009 - 18:23

Henry ne se démonte pas
Suite à la polémique qui ne cesse de faire rage après sa main contre l'Irlande, Thierry Henry s'est exprimé lundi dans une interview parue dans le quotidien L'Équipe pour se défendre. Quoiqu'il advienne, le capitaine des Bleus ne compte en tout cas pas manquer le Mondial 2010 en Afrique du Sud.


L'emballement médiatique sans précédent qui a suivi France-Eire et sa main sur le but égalisateur de William Gallas l'ont poussé à sortir de son silence. Jusqu'à présent, Thierry Henry, au centre de toutes les critiques pour son geste, était quasiment resté muet. Après avoir reconnu juste après la rencontre qu'il y avait bien main, l'ancienne idole d'Arsenal avait envoyé un communiqué en anglais à la chaîne Skysports pour expliquer son geste, qu'il décrit comme une "réaction instinctive", avant de reconnaître, lui aussi, qu'il aurait été plus juste de "rejouer le match".

Lundi dans une interview accordée au quotidien L'Equipe, l'attaquant de Barcelone revient plus longuement sur cet épisode et explique notamment avoir mal vécu les nombreuses critiques: "Cela a été très dur. Tout est parti d'un fait de jeu, pour finir loin. Trop loin. J'ai entendu certaines personnes donner des leçons sur ce plan-là, alors que j'ai dit que j'étais désolé, sur le terrain et en dehors". "Titi" explique notamment s'être excusé auprès des Irlandais, et notamment du défenseur Richard Dunne, à l'issue du match, conscient, pour l'avoir déjà vécue, de la peine de leurs adversaires.

"C'était incontrôlable"

Seul regret pour le capitaine des Bleus, l'"explosion de joie" sur le but. "Je n'aurais pas dû faire ça, confesse-t-il. Mais franchement, c'était incontrôlable. Après tout ce qu'on avait subi... Ça, oui, je le regrette". Le champion du monde 98, qui confie s'être "senti seul", un message certainement adressé à la Fédération française de football (FFF) très discrète sur le sujet, explique avoir envisagé d'arrêter l'équipe de France, comme après la Coupe du Monde 2006 et l'Euro 2008, avant de revenir sur sa décision. "Je suis toujours venu me battre pour les Bleus. Comme un chien. Je n'ai jamais volé une sélection. J'ai toujours essayé de répondre présent. Oui, je me suis posé la question (...) Mais là, c'est décidé, je me battrai toujours jusqu'au bout".

Bien décidé à ne pas "lâcher son pays", selon son expression, l'attaquant tricolore confie, en guise de conclusion, être "français et fier de l'être". Une belle manière pour le Barcelonais, qui compte 117 sélections en équipe de France, ce qui le place au deuxième rang des joueurs les plus capés derrière Lilian Thuram (142), de retourner la situation en tentant d'afficher son courage face à l'adversité. Le public français restera juge même s'il lui sera difficile d'oublier que Thierry Henry reste le meilleur buteur de l'histoire des Bleus (51 buts).

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: EQUIPE DE FRANCE

Message par Invité le Mar 24 Nov 2009 - 7:36

Domenech à coeur ouvert

Interrogé pour la première fois sur la qualification controversée des Bleus pour la Coupe du monde 2010, Raymond Domenech est revenu au micro de France Bleu sur cette polémique qu'il "a beaucoup de mal à digérer." Tout en plaidant la cause de Thierry Henry, le sélectionneur de l'équipe de France a défendu son bilan et sa manière de communiquer.

Il se faisait rare depuis mercredi dernier et la qualification dans la douleur de l'équipe de France pour la Coupe du monde en Afrique du Sud. Mis à part une courte interview sur le site internet de L'Express, Raymond Domenech n'était jamais revenu sur ce match qui suscite depuis la polémique aux quatre coins de l'Europe. Chose maintenant réparée puisque le sélectionneur des Bleus s'est exprimé pendant presque 40 minutes sur les ondes de Radio France ce lundi soir dans l'émission "Le Grand Bleu" présenté par Jacques Vendroux. Et le moins que l'on puisse dire, c'est que Raymond Domenech a été fidèle à lui-même avec de la langue de bois, un zest d'auto-satisfaction et une prise de défense exacerbée de l'ensemble de ses joueurs, à commencer par Thierry Henry.

Le sélectionneur des Bleus a dans un premier temps évoqué ces cinq derniers jours "partagés" et son bonheur noyé par cette polémique, n'oubliant pas pour autant de souligner le parcours de ses joueurs: "Tous les joueurs et les sportifs sont dans une phase d'incompréhension, et moi de colère par rapport au ressenti des joueurs. Cela fait deux ans qu'ils souffrent, qu'ils sont malmenés. On n'a pas toujours été performants et on l'a reconnu. Mais l'équipe était en train de grandir, de se préparer, de se construire, il y avait une évolution. Et là, il y a ce mauvais match et on reste malheureusement sur cette impression-là, sur ce fait de match qui fait couler beaucoup d'encre et qui occulte tout ce qu'ont fait les joueurs depuis deux ans et leur parcours de qualification."

Domenech: "Titi est une référence dans son comportement"

Sondé sur cette "fameuse" main de Thierry Henry, l'ancien technicien des Espoirs a tenu à défendre l'image de son capitaine, sévèrement écorchée depuis ce geste. "Je ne vois pas la main de Thierry Henry sur le terrain. Ce n'est qu'en rentrant dans les vestiaires, que j'ai vu qu'il y'avait quelque chose car l'ambiance était très sereine, sans grande explosion de joie. Avec Titi, on en discute, il m'explique que le ballon lui touche la main dans le feu de l'action. Depuis, j'ai Titi régulièrement au téléphone, on essaie d'en discuter et de comprendre l'ampleur qu'a pris cette affaire. Titi est une référence dans son comportement en équipe de France. Les Bleus, c'est sa vie, sa maison et il s'est investi à fond dans cette construction d'équipe. Je ne comprends pas, tout comme je comprends pas que le public l'ait sifflé lors de sa centième sélection alors que les autres joueurs étrangers ont droit à un grand cérémonial."

Surtout, Raymond Domenech, n'hésitant pas à placer le précédant Géorgie-Irlande qui avait vu les Celtes s'imposer sur deux grossières erreurs du d'arbitrage, a recentré le débat sur l'arbitrage. "Le vrai débat qui se pose, c'est l'arbitrage. Comment peut-on améliorer et éviter les erreurs d'arbitrage ? C'est dramatique, et je le dis pour les Irlandais comme pour nous en Serbie (penalty injustifié et expulsion de Lloris). L'idée de Michel Platini avec deux arbitres supplémentaires serait déjà une bonne expérience. Le vrai débat, il est là et on l'a déplacé sur un joueur et ça j'ai du mal à le digérer." Sur la défensive tout au long de l'entrevue, Raymond Domenech a ensuite répondu aux questions des auditeurs, et notamment sur ce récent sondage Opinion Way qui révèle que 71% des personnes interrogées souhaitent qu'il ne soit pas sur le banc tricolore en Afrique du Sud. "Je suis en retard par rapport à Aimé où 9 personnes sur 10 étaient contre lui. Je suis donc content (sic). Tous les sélectionneurs vivent ces moments-là. On me reproche quoi ? La communication. Comme Santini, Lemerre et Jacquet. C'est la fonction qui est comme cela: les sélectionneurs cristallisent tous les problèmes."

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: EQUIPE DE FRANCE

Message par Invité le Ven 27 Nov 2009 - 20:21

Jacquet enfonce Domenech
L'équipe de France continue à faire parler. Dernière réaction en date, celle d'Aimé Jacquet. Ce dernier, dans un entretien accordé à France Football, reproche à Raymond Domenech de ne s'être pas expliqué après la piètre performance des Bleus face à l'Irlande et estime qu'il aurait dû être remplacé après l'Euro 2008.

Depuis qu'il a été sacré champion du monde avec l'équipe de France en 1998, Aimé Jacquet a accédé au statut d'icône intouchable, dont les paroles, en général assez rares dans la presse, sont d'évangile. Retiré des affaires depuis décembre 2006 lorsqu'il a rendu son tablier de DTN, repris en septembre 2007 par celui qu'il avait remplacé en novembre 1993 au poste de sélectionneur, Gérard Houllier, l'ancien sélectionneur des Bleus était jusqu'ici resté d'une grande prudence au moment d'évoquer le cas de Raymond Domenech, lui apportant même à plusieurs reprises son soutien public. Mais visiblement, l'intéressé n'a guère apprécié la dernière sortie de l'équipe de France, le mercredi 18 novembre face à l'Eire (1-1), synonyme malgré tout de qualification pour la Coupe du monde, tout comme il a peu goûté l'attitude de Raymond Domenech qui, tout à son "émotion", a refusé quasi systématiquement de s'exprimer sur le contenu du match.

Du coup, Aimé Jacquet sort de sa réserve et ne se prive pas de faire connaître son incompréhension dans une interview accordée à l'édition de vendredi de France Football. Il attaque en se montrant étonné du nombre de "conneries de dites" après la pomémique née de la main de Thierry Henry, et "effaré par tous ces gens extérieurs au football, qui ont donné leur avis sans même savoir de quoi ils parlent au juste", tout en reconnaissant une certaine gêne a posteriori: "Comme toute la France, j'ai sauté de joie quand les Bleus ont égalisé et à l'idée qu'ils iraient en Afrique du Sud. Après, quand j'ai vu les images, j'étais moins joyeux (...) Sur le deuxième contrôle de la main, on ne peut nier l'évidence: il y a vraiment chez Titi(Thierry Henry) intention de contrôler de la main et ça, c'est répréhensible avec quelques circonstances atténuantes."

Aimé Jacquet ne cherche pas à accabler son ancien joueur, qu'il a d'ailleurs lancé chez les Bleus, il envoie d'ailleurs un petit tacle à son ancien employeur, la Fédération française de football, coupable à ses yeux d'avoir tardé à le soutenir: "Je crois qu'il vaut mieux entourer les joueurs, il ne l'a pas été assez, à mon avis. A l'arrivée, je connais le gamin, il va traîner ça comme une chape de plomb. Il aurait mérité qu'on le soutienne davantage dans cette épreuve."

Jacquet: "Un patron doit donner des explications, même si ce n'est pas toujours simple"

Après cette amuse-bouche, l'ancien entraîneur du grand Bordeaux des années 80 attaque le plat de résistance, Raymond Domenech: "Cet incident cache tout le reste et à mes yeux le plus important: les Bleus ont fait un mauvais match. Les Bleus n'ont quasiment eu aucune occasion de but, ils n'ont pas été à la hauteur.
Pourquoi ? Je n'en sais rien et je n'ai entendu aucune explication à ce sujet, la qualification a tout balayé. Je suis tout à fait conscient qu'un sélectionneur est jugé sur ses résultats et que s'il les obtient, s'il se qualifie, il doit continuer. Mais cela ne nous empêche pas de parler du jeu ou, en l'occurrence, du non-jeu."

Et Aimé Jacquet de placer Raymond Domenech devant ses responsabilités de sélectionneur: "Un patron doit donner des explications, même si ce n'est pas toujours simple. Il doit en fournir en interne, mais aussi en externe, aux médias, sinon on donne l'impression de ne pas se poser de questions, alors qu'il y en a plein qu'on se pose. C'est bien aussi pour des internationaux de voir un sélectionneur en aborder quelques-unes dans les journaux, ça libère les consciences. Il faudrait que Raymond fournisse des explications sur ce qui s'est passé et, de façon plus globale, sur ce qui se passe depuis l'Euro 2008. Même ses joueurs l'attendent. Moi, je le faisais, même quand les journaux me tombaient dessus." Et en la matière, Aimé Jacquet a été servi, lui qui aura essuyé un tir nourri de critiques avant la Coupe du monde 1998.

L'historique victoire des Bleus aura tout balayé sur son passage, lui conférant une image de vainqueur, que ne traîne pas encore un Raymond Domenech, qui, au contraire, reste sur une phase finale ratée, celle de l'Euro 2008. Pour Aimé Jacquet, cet échec aurait dû pousser la FFF à se séparer de l'actuel sélectionneur: "Sincèrement, je pense que lorsqu'on occupe un poste comme le sien, qui fut aussi le mien (1994-1998), quatre ans, ça suffit ! Car, après, c'est trop dur. Il y a trop de paramètres, qui vous empêchent de bien travailler. C'est ça que je reproche à la FFF: elle n'a pas compris le fond même du boulot d'un sélectionneur et aurait dû le protéger par-delà lui-même. C'est un travail que tu ne peux bien remplir que quatre ans car c'est un poste tellement exposé. Donc vous saisissez, après l'Euro 2008..." Un avis sans doute largement partagé en France, mais que, curieusement, Aimé Jacquet ne donne qu'en novembre 2009, une fois la qualification en poche. Quand on sait que le champion du monde fut celui qui fit pencher la balance du côté de Domenech quant au choix du successeur de Jacques Santini en 2004, on peut s'interroger sur son attitude après l'Euro 2008: s'est-il abstenu de donner son avis, qui aurait pu peser, ou avait-il alors perdu toute influence au sein de la FFF, dont il n'était plus salarié ? Toujours est-il que sa sortie affaiblit encore davantage un Raymond Domenech qui n'avait pas besoin de ça...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: EQUIPE DE FRANCE

Message par rifoufoot le Sam 28 Nov 2009 - 5:45

beaucoup de monde critique sont geste mais la plupart des gents ne connaissent pas le football . pour moi c'est juste une érreur d'arbitrage comme dans beaucoup de match .
avatar
rifoufoot
OSFC-LIVE Champion d'Europe
OSFC-LIVE Champion d'Europe

Nombre de messages : 4534
Age : 45
Date d'inscription : 31/01/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: EQUIPE DE FRANCE

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 6 sur 9 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum